INFORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS & LES COLLECTIVITES

Végétaux

Depuis plus de 20 ans, VALDEVE vous propose :

  • - une filière de valorisation matière réelle et complète pour les végétaux ;
  • - une technique de traitement fiable et pérenne ;
  • - le traitement des végétaux à un coût très modéré, largement inférieur aux autre modes de traitement ;
  • - une solution d’avenir, conforme à la réglementation, qui s’intègre dans les Plans Départementaux d’Elimination des Déchets et dans la politique nationale du Ministère de l’Environnement, et dans les directives environnementales émises par Bruxelle.
VALDEVE bénéficie d’un Arrêté Préfectoral d’autorisation d’exploiter qui autorise ses activités et est l’une des meilleures garanties de qualité de process et de produit fini.

Le procédé de compostage

01 Réception et pesée des végétaux – Refus des lots non conformes

La plate-forme est équipée d’un pont-bascule. A leur arrivée sur le site, les véhicules sont identifiés et pesés. Sur le site d’Attainville, les seuls produits acceptés sont les végétaux (tonte de pelouse, bois d’élagage, feuilles mortes, etc.).
Notre système de réception est adapté à tout type de livraison et les dimensions du pont-bascule (normes routières, longueur 16m) ainsi que sa sensibilité (tranches de 20 kg) permettent la pesée de tout véhicule.
Les professionnels en compte sont équipés de badges de pesage automatique afin de réduire à zéro les temps d’attente au pont-bascule.
Toutes les opérations de déchargement sont contrôlées par le personnel de VALDEVE du Pays de France ; le contrôle de la qualité s’effectuant à différents niveaux.
La double pesée des véhicules est systématique, permettant l’édition des bons de pesée qui servent de base à l’établissement de la facture. Un exemplaire du bon de pesée est remis au chauffeur afin qu’il puisse le transmettre. Les informations reprises sur le bon de pesée permettent d’identifier le client, le transporteur, le produit livré, les date et heures d’entrée et sortie, et les observations éventuelles, en cas de livraison non conforme notamment. Le mode de réception permet de séparer deux catégories de produits :

  • - les branches, les tailles d’arbustes, les bois d’élagage, gazon, feuilles mortes ;
  • - les gros bois (diamètre supérieur à 15cm) et souches ;
Les lots non conformes sont refusés.

02 Broyage des végétaux

Cette première étape du compostage est une étape clé puisqu’elle permet, à partir d’un gisement de végétaux plus ou moins homogène de constituer un andain.
Le broyage permet l’augmentation de la surface de contact des végétaux avec l’air, les insectes et les micro-organismes : la dégradation sera ainsi facilitée. Les végétaux doivent bien sûr être encore “frais”.
Par ailleurs, l’opérateur – conducteur d’engins assurant le broyage – a pour objectif de constituer un andain homogène et il s’assure que le gisement de végétaux est conforme.
Le matériel utilisé pour le broyage est un outil spécifique : broyeur à rotation rapide de marque DOPPSTADT - AK635.

03 Arrosage et retournements des végétaux

En sortie de broyeur, les végétaux sont mis en andains qui constitueront des lots. Chaque lot est ainsi identifié par un numéro d’andain et restera individualisé jusqu’au criblage; il est «tracé» au moyen de la fiche de suivi andain qui reprend tous les éléments contrôlés ou mesurés.
Les arrosages sont réalisés en pompant l’eau dans les bassins de rétention. La plate-forme fonctionne en circuit fermé vis-à-vis de l’eau.
L’hygiénisation est assurée par la montée en température des andains au cours du cycle de compostage. En effet, pendant la phase de fermentation active, les andains montent en température, jusqu’à 70°C environ, pendant 4 semaines. Ce phénomène permet d’assurer la destruction de toutes les graines adventices qui pourraient se trouver dans les végétaux au départ. Seuls résistent les bactéries thermophiles, les levures et champignons, qui interviendront dans la deuxième grande phase du compostage : la maturation.
Les retournements sont assurés grâce à un retourneur d’andains spécialement adapté à des grandes capacités de traitement et à des andains de forme tabulaire : modèle Side-Turn de la marque autrichienne Komptech. Le débit de retournement avec cette machine peut monter jusqu’à 1000 m3/h. Les retournements permettent d’homogénéiser les andains, les oxygéner et les déplacer.

04 Criblage

Après environ 5 mois de compostage, le produit arrive en fin de cycle et il est mûr.
On procède alors au criblage au moyen d’un cribleur à étoile de marque KOMPTECH - L3 NEW.
Le produit sortant est un produit de grande qualité. On constate surtout que la valorisation matière est optimisée puisque le compost comme le bois non transformé sont des produits valorisés. Le procédé utilisé permet donc de valoriser 100% de la matière organique collectée.
Il existe deux granulométries de compost : 0-25 mm et 0-10 mm
Au minimum deux analyses par an sont réalisées sur le compost fini. Elles sont fournies à nos clients sur simple demande. Le compost produit répond à la nouvelle version révisée de la norme NFU 44-051.

Les amendements

Différents amendements proposés. Ces produits sont disponibles en vrac et en bigbag d'un m3 sur notre site à la Croix-Verte. Pour en savoir plus sur la qualité et la traçabilité, n’hésitez pas à nous contacter.

C10

Compost C10
Compost 100% végétal de haute qualité Produit naturel utilisable en agriculture biologique Le compost est un amendement organique (NF U 44-051). Il permet d’améliorer les propriétés physiques (friabilité, diminution de la battance, meilleure rétention en eau, limitation de la compacité, légèreté) et la fertilité (enrichi le sol en éléments minéraux naturels, en humus et en oligo-éléments) du sol déjà en place.

TB

Terre de bruyère (véritable)
La terre de bruyère provient à l’origine de la décomposition des bruyères : c’est un sol sableux donc perméable riche en humus mais surtout acide (le calcaire est donc quasi inexistant). Elle est originaire des sous-bois riches en sable et des landes sableuses où les bruyères (d’où le nom) poussent naturellement. Le terre de bruyère commercialisée par VALDEVE provient des forêts de Sologne (Romorantin-Lanthenay). La terre de bruyère se présente sous la forme d’une terre très riche en éléments non décomposés. Elle est donc préalablement criblée. En fonction des utilisations, un tamisage complémentaire peut être effectué. Ce sol nutritif est destiné à un usage sur le long terme. Le terre de bruyère est un produit naturel extrait de la forêt. Elle n’est donc pas hygiénisée. La terre de bruyère assure une floraison de 10 mois environ en ce qui concerne les rhododendrons ou azalées. D’autres plantes comme les camélias les daphnés ou les hamamélis offrent des fleurs quand la nature se repose.

TA

Terre amendée
Mélange volumique de 2/3 de terre végétale 100% naturelle de la Plaine de France et de 1/3 de compost végétal. La terre amendée est un support de culture enrichi. Elle permet d’implanter des cultures, du gazon, des fleurs directement. Elle nécessite très peu de préparation puisque le produit est mélangé, «prêt à l’emploi». Elle est fine et se met en œuvre facilement. Elle peut même s’utiliser pour le remplissage de jardinières.

PN

Paillage naturel
Il est issu du compostage de la matière végétale (100% de végétaux naturels) provenant des espaces verts. Son caractère ligneux permet de réaliser un paillage qui dure dans le temps (fréquence d’apport conseillé : environ tous les 3 ans selon l’épaisseur mise en oeuvre). Ses éléments allongés et de taille régulière s’enchevauchent naturellement afin d’obtenir un paillage qui « tient ». Il permet de lutter contre l’érosion des sols, contre la pousse des mauvaises herbes et évite le ravinement des zones pentues. Son homogénéité permet d’obtenir un paillage propre qui facilite les travaux manuels de plantation ou d’entretien. Nous proposons aussi le paillage naturel dans différentes granulométrie (sur consultation) ainsi que de la plaquette forestière et du BRF.